[ACTU] Le principe de co-citation annonce-t-il la fin de l’ancre de texte et une nouvelle tendance SEO?

co-citation, nouvelle approche seo

Aujourd’hui, pour mettre en place une stratégie de Link Building, l’optimisation des ancres de liens et backlinks sont des étapes primordiales. Il faut savoir varier les types de liens et les ancres afin d’être le plus naturel et le plus pertinent possible dans un contexte bien défini.

Par exemple si je suis une marque de chaussure en cuir, je dois éviter de faire des liens sur des sites qui parlent uniquement de Tong  mais je dois aussi éviter de me contenter de l’ancre « chaussure en cuir » à répétition. (Varier, toujours varier !)

Ce procédé est parfois détourné et utilisé massivement à tort avec des liens placés un peu partout et avec des ancres qui ne varient pas. On pourrait même parler de « triche » pour certaines méthodes de Link Building. Alors on sait que le principe de Link Building, en application, prend du temps, il faut donc savoir être patient et intelligeant. Ce n’est pas parce que Google utilise des robots qu’il faut parler comme des robots.

Néanmoins, l’expérience SEO montre qu’un robot reste un robot et que ce dernier n’a pas forcément un discernement humain. Google en est conscient et en ça, ils essayent de faire évoluer les règles et de gagner en pertinence dans leur algorithme tout en chatouillant les référenceurs qui abuseraient de manipulation sur leur algorithme.

Alors comment Google peut-il imaginer le futur du SEO ? Par quels moyens ? C’est ce que Randfish de SEOMOZ  a essayé d’élucider avec l’hypothèse de la co-citation en remplacement de l’ancre de texte comme tendance futur du référencement pour Google.

 

/// QUEL EST LE PRINCIPE DE CO-CITATION ?

Le principe de co-citation s’apparente à l’ancre de lien d’une certaine façon. Cela se base sur le fait de ressortir une expression clé correspondant à une tendance de recherche à laquelle une des pages de votre site répond. La différence se fait au niveau de la nature de l’expression.

Avec l’ancre de texte, l’objectif est de cibler une expression clé associé à un URL qui renvoi directe sur votre page ou elle se situe afin d’atteindre une certaine pertinence sur cette expression dans les recherches Google et autre. Sur ce procédé, plus on a de lien vers son site avec l’expression définie, plus on est pertinent sur cette dernière.

La co-citation va plus loin mais elle est moins maitrisable. Ici, il n’y a pas de lien et l’expression n’est pas figée. Autrement dit on ne peut pas choisir d’associer une expression à la page de notre site qui y répond au mieux par un lien direct. De plus, pour ressortir sur une expression, il ne faut pas forcément se contenter de sa forme mais considérer davantage les éléments de l’expression. Pour une expression « Election présidentielle française », on peut isoler les mots « élection », « président » et « France » dans notre page et faire que cette page soit la plus pertinente sur le sujet des élections présidentielles en France. Toujours dans cette logique, si plusieurs sites connexes renvoient vers vous pour le sujet des élections, vous serez pertinent aux yeux des moteurs de recherche pour une expression bien précise sans forcément l’avoir sur votre page. Ainsi, vous serez positionné naturellement sur cette expression.

Par exemple pour l’expression « trouver un lieu », c’est le site fr.mappy.com qui ressort dans Google alors que sur la méta description, le titre, le H1 et le contenu ne contiennent pas l’expression. Et pourtant Google comprend que Mappy est le plus pertinent. On peut comprendre ce résultat par le fait que beaucoup de sites renvoient vers Mappy en l’associant à des éléments de l’expression « trouver un lieu » comme « lieu » ou « trouver ». Google serait donc susceptible de comprendre l’association des termes d’une expression clé et de comprendre le contexte afin de renvoyer vers un site réfèrent.

Si on reprend les autres exemples de Randfish, voilà les résultats qu’on peut aussi trouver :

  • Pour l’expression « cell phone ratings » le site ConsumerReport.com ressort dans les premières positions sans les éléments de l’expression « cell phone » ou « ratings ». Les éléments se retrouvent dans le texte de la page mais ils ne sont pas dans le titre, alors qu’on sait l’importance des titres pour l’indexation sur Google.
  • De même pour l’expression « manufacturing directory » ou ThomasNet est en 3ème position alors qu’il n’utilise aucun termes de l’expression.

Comment Google peut-il  alors comprendre ? Comment Google comprend ces termes avec ces sites et les associent si les signaux habituels d’optimisation SEO (on page et link building) ne sont pas activés? Les termes sont donc co-cités? C’est peut-être une piste pour résoudre ce problème qui tend à devenir une probable solution d’optimisation dans le futur.

 

Avec l’exemple de l’expression « cell phone ratings », on observe que beaucoup de site qui parlent du sujet mentionnent le site ConsumerReports sans forcément faire de lien vers la page. Mais comme beaucoup de pages ont la phrase « cell phone, as rated by ConsumerReport.com», on devine qu’il y a eu une analyse des termes afin de renvoyer vers l’expression « cell phone ratings ». Google constate une « association d’idée », il a ciblé le mot « cell phone » qui est lié à « rated » qui sont eux deux liés à « ConsumerReport ». Google arrive alors à la conclusion algorithmique que beaucoup de personnes lient sur le internet l’expression « cell phone ratings » au site web « ConsumerReport » donc il est normal de le considérer comme pertinent sur le sujet.

De même, la requête « manufacturing directory » a souvent été liée au site ThomasNet sans pour autant avoir beaucoup de liens vers le site.

Cela semble assez logique naturellement mais moins en SEO même si on sait que Google a un certain don pour innover sur sa technologie de façon très fréquente par des modifications sur l’algorithme et l’application de nouveaux filtres.

 

/// PERSPECTIVES

Le principe de co-citation met en avant l’association d’image de marque. Autrement dit, si la tendance se confirme dans l’avenir, il faudra insister davantage sur l’aspect sémantique et éditorial du métier et de la marque. Plutôt que de proposer des échanges de lien et de penser « backlinks », il faudra prendre le soin de faire écrire, à des bloggeurs ou éditeurs, certaines références et éléments clés correspondants à votre marque, elle-même associée à un mot-clé en particulier.

Par exemple, si vous êtes un assureur, il faudra déterminer des termes à associer avec le champ lexical de l’assurance sur une expression clé comme « assurance jeune conducteur ». Ainsi si beaucoup de sites associent « assurance » et « jeune conducteur » à votre site, vous serez mieux placés dans les résultats sur la requête « assurance jeune conducteur » et donc le plus pertinent sur le sujet de l’assurance pour les jeunes. Votre marque sera alors liée à l’assurance pour les jeunes comme référence en la matière.

On peut aussi évoquer la possibilité que ce principe soit utilisé par Google Suggest sur des expressions longues. Cette co-citation peut être permise grâce aux avancées de Google concernant l’identification automatique de syntagmes ou groupes nominaux. Or on sait que les internautes aiment se laisser guider et que les marques pourront ainsi en profiter mais dans quelles mesures ? Est-ce que je veux qu’en cherchant « Axa » ou « MMA » Google me propose « Axa Assurance jeune conducteur » ou l’inverse ? Dans tous les cas on peut etre certains que Google Suggest appuiera l’idée du principe de co-citation.

Il faut prendre ces constatations avec des pincettes. La tendance de la co-citation n’est pas à considérer comme une solution alternative aux backlinks et ancres de texte d’une stratégie de Link building pour l’instant. Néanmoins, ça ne doit pas vous empêcher de travailler votre contenu et vos partenariats dans ce sens. Pensez au moins à valoriser la contextualisation de vos liens et l’association d’idée.

Ca ne peut que vous rendre plus pertinent aux yeux des internautes si ce n’est de Google pour l’instant.

 

+ VIDEO WHITEBOARD SEOMOZ

 

Tagged: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*