[ACTU] Google lance Universal Analytics, un nouveau moyen de traquer les internautes

Google traque les internautes avec Universal Analytics

Lors de sa conférence annuelle, Google Analytics Partner Summit 2012, Google annonce un nouveau produit pour répondre aux problématiques analytiques du moment qui sont : l’impossibilité de tracker un visiteur unique sur des devices multiples et la complexité de son parcours multicanal.

Ce que sait déjà faire Google Analytics 

Aujourd’hui, Google Analytics comptabilise les visites, identifie la provenance, la durée de la navigation sur le site et évalue les performances des campagnes marketing. L’outil analytique collecte des tonnes de données à l’aide des différents cookies.

 

/// QUELLES PROBLEMATIQUES ?

Les comportements d’utilisation et de navigation ont changé et les analyses sont devenues complexes :

  • Utilisation de plusieurs supports de navigation pour une même personne : PC, tablette, mobiles, consoles de jeu. (90% des internautes utilisent plusieurs écrans pour accomplir une action et 77% des américains utilisent un PC, un mobile ou une tablette lorsqu’ils regardent la télévision)
  • Allongement des temps/prises de décisions : les internautes font de plus en plus de recherche avant achat
  • Les interactions online / offline sont très complexes à analyser (limitées pour l’impact du web sur les ventes physiques)

Le « Universal Analytics » permet d’associer un identifiant unique à chaque internaute, quel que soit le moyen par lequel il accède au site : mobile, PC, tablette.  Cela permet  à Google Analytics de mémoriser dans le backoffice les campagnes, la précédente visite, son ancienneté, ses conversions et transactions passées.

Exemple: le même utilisateur faisant une recherche sur mobile puis sur PC entrainera la comptabilisation d’un  visiteur unique dans Google Analytics. A l’inverse, dans la plupart des autres outils d’analyse, on comptabilisera 2 visiteurs.

Google Universal Analytics

 

/// QUELLES SOLUTIONS ?

C’est donc un moyen de replacer l’internaute au centre des analyses web, en favorisant des analyses comportementales poussées (cross device, online / offline). C’est la plus grande évolution de Google Analytics depuis sa création: on mesure les interactions d’utilisateurs sur tous types de devices, et même des interactions non connectées fournies directement par des applications comme la géolocalisation.

  • Google Analytics est interconnecté à tous les leviers marketing pour un véritable service de tracking 

Google Analytics permet de gérer les investissements marketing et publicitaires sur l’ensemble des canaux digitaux pour un annonceur. Avec la fonctionnalité de « cost data import », Google Analytics est capable de donner une vision globale du coût et du ROI pour chaque source de trafic (Search, Display, Emailing, Affiliation, comparateurs de prix). Toutes les sources de trafic seront intégrées dans Google Analytics pour une optimisation multicanal. (Google Analytics est installé sur 85% des sites)

  • Tracking des ventes off-line

Google Analytics peut d’agréger différentes sources d’informations issues d’une base de données CRM physique comme Sales Force ou d’un réseau de magasins.

Autrement dit, Google analytics devient capable de dire si l’acquisition d’un prospect sur un site web se termine bien par une vente finale en magasin, opérée en dehors du site.

Google Analytics dépasse donc la frontière du digital entre le « online » et « le off-line ».

 

/// QUEL FONCTIONNEMENT?

Les technologies actuelles ne semblent pas répondre correctement aux problématiques analytiques. Même avec l’émergence de l’analyse multicanal et de la mesure hybride (combinaison panel et web analytique). Alors comment Google compte s’y prendre ?

Universal Analytics propose d’alléger son cookie et d’exploiter un seul identifiant qui sera émis depuis tous les terminaux : PC, Mac, tablettes, mobiles. Ce service est compatible avec tout navigateur pour identifier le visiteur unique « cross-device »/ « cross-platform ». Le cookie allégé passera un seul identifiant et les données liées à l’utilisateur seront stockées côté serveur et pas selon le type de device.

Pour y arriver, ils vont surement exploiter l’identifiant Gmail (qui est intégré dans chrome et Android) couplé aux technologies Single-Sign-On (Connexion Facebook). Cela peut permettre d’avoir une meilleure identification des visiteurs.

Paradoxalement, Google a récemment masqué les termes recherchés par les personnes connectés à leurs comptes Gmail dans les outils Web Analytique. Alors qu’ils se tournent résolument vers le tracking individuel et l’hyper-segmentation. Une façon de faire que Google maitrise de mieux en mieux.

Tagged: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*