[ACTU] Google affine sa stratégie locale avec le retour au premier plan de Zagat

logo zagat

Le mois dernier, Google a mis fin à son application mobile G+ Local. Ils affirment en effet que le  contenu était identique sur l’application Google Maps et annoncent dans la foulée le retour de Zagat avec une application mobile. Une partie du contenu de Zagat est aussi disponible sur Google Maps mais on parle d’une distinction plus marquée. Google Maps et Zagat sont deux produits bien distincts.

 

Zagat, une marque historique mais sans histoire sur le web ?

Auparavant, les contenus de Zagat étaient payants et désormais ces derniers sont gratuits et sans inscription préalable requise. Le bémol est que Zagat couvre seulement 9 villes mais on parle d’un développement sur une cinquantaine de villes à prévoir.

Historiquement, Zagat couvre les restaurants et autres lieux de sorties comme les bars et les boites de nuits. Aujourd’hui, Zagat a une vision plus internationale et souhaite développer ses compétences et services sur le shopping, les hôtels et tous les lieux de loisirs comme peuvent l’être les cinémas et les théâtres.

Malgré un rachat de Zagat par Google effectué en 2011 pour quelques 100 millions de dollars, Google a conservé la marque intacte sans la confondre à l’application Google Maps. Il faut rappeler que Zagat n’est pas un acteur tout jeune et possède une véritable histoire de plus de 30 ans. Zagat a vu le jour aux Etats-Unis en 1979 et prône certaines valeurs tout en racontant une véritable histoire de marque.

 

Google vers une stratégie davantage locale ?

Pour Google, ces décisions récentes montrent bien qu’ils veulent tourner leur stratégie locale davantage vers une logique sociale. Pour rappel, cette volonté de Google remonte déjà à sa tentative de rachat du groupe Yelp il y a quelques années déjà.

Google a déjà bien intégré les scores et résultats de recherche locale de Zagat dans son Google Maps pour donner à l’application un aspect plus social et personnalisé pour l’internaute. La marque Zagat apporte du poids aux scores dans le sens où elle est considérée déjà comme une référence aux Etats-Unis à l’image d’un guide Michelin pour les français. Zagat offre un contenu éditorial plus riche et ludique. La volonté de Google n’est pas que d’enrichir son Google Maps mais aussi d’aller concurrencer des acteurs comme Yelp ou TripAdvisor.

Google se sert donc de Google Maps pour proposer un périmètre de recherche large et de Zagat pour proposer un contenu plus riche. En cela Google essaye de couvrir les problématiques de géolocalisation le plus largement possible tout en marquant bien l’identité et la spécification de ses deux marques. Google comprend donc que les motivations de recherches ne sont pas toujours les mêmes et qu’un internaute qui va se renseigner sur Yelp veut découvrir un lieu et son histoire plutôt qu’obtenir de simples informations de base comme les horaires d’ouverture le week-end. Zagat propose donc une approche éditoriale qualitative favorisant la curiosité des internautes.

 

Quel avenir pour Zagat ?

En France, le retour de Zagat peut sembler moins évident mais on pourrait par exemple imaginer que pour la France Google s’attaque au Guide Michelin afin de proposer une recherche et des avis de qualité plus ancrés dans l’esprit des internautes français. Nous n’y sommes pas encore mais c’est l’effet recherché aux Etats-Unis à travers le retour au premier plan de Zagat par l’impulsion de Google.

Néanmoins, Google semble mettre de côté l’offre papier de Zagat avec la suspension progressive de l’édition du Guide gastronomique sur les deux prochaines années. Les ventes du guide sont en chute libre pour Zagat mais on sait aussi que le fait d’être présent sur des supports papiers renforce la valeur de la marque et son autorité sur internet. Autrement dit le offline peut être un argument pour une offre online, lui permettant ainsi de se distinguer des « Pure Player » comme TripAdvisor ou Yelp.

Ce choix pour Google est assez risqué mais on peut facilement imaginer qu’il y aura certaines innovations en ligne qui pourront alors combler cette absence des circuits offline pour Zagat. On peut déjà anticiper le fait que Zagat sera vraisemblablement synchronisé  avec des services comme Google+.

Zagat est en marge de s’imposer comme un nouvel acteur référent du web local grâce aux compétences web de Google. Nous essayerons de revenir sur les avancées de Zagat et son probable déploiement en France dans notre blog.

 

Tagged: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*