FAQ SEO

Questions les plus fréquemment posées dans le domaine de la promotion et du référencement de site Web :

Un annuaire, c’est quoi ?

Un annuaire est un outil de recherche qui recense un certain nombre de sites au travers de fiches descriptives comprenant, en règle générale, le titre, l’adresse (l’URL) et un bref commentaire d’une longueur allant le plus souvent de 15 à 25 mots au maximum. Chaque site est inscrit dans une ou plusieurs catégorie(s) – on parle également de rubrique(s) -. Ces outils peuvent ainsi être considérés comme les pages jaunes du Web.

Lorsqu’un mot-clé est saisi dans le formulaire proposé, l’annuaire effectue une recherche sur les occurrences de ce terme dans ses fiches descriptives de site, et non pas dans le contenu des pages du site en question. Il s’agit là de la différence la plus notable avec les moteurs de recherche. Les annuaires les plus connus au niveau mondial sont Yahoo! International, l’Open Directory et Looksmart. Au niveau francophone, les plus utilisés sont Yahoo! France, Nomade, le Guide de Voila, l’annuaire de Lycos France et l’Open Directory francophone. Mais il en existe beaucoup d’autres.

Un moteur de recherche, c’est quoi ?

Le moteur de recherche fonctionne sur un concept radicalement différent de celui de l’annuaire. Des robots logiciels (appelés crawlers ou spiders) scrutent le Web, vont de page en page (en fait de lien en lien) et sauvegardent au fur et à mesure de leurs pérégrinations le contenu texte des documents rencontrés, constituant ainsi un « index », c’est-à-dire une collection plus ou moins grande de pages Web. La plupart du temps, les « index » des moteurs mondiaux contiennent plusieurs milliards de pages web.

Le robot logiciel repasse selon des délais plus ou moins fréquents sur les pages qu’il a indexées au préalable, pour en sauvegarder une version plus récente. On dit alors qu’il « rafraîchit sa base (ou son index) ».

Lorsque l’internaute saisit un mot clé dans le formulaire proposé, le moteur va en rechercher les occurrences dans son index, c’est-à-dire dans le contenu (le texte) des pages Web sauvegardées au préalable. Une fois identifié le « lot » de pages contenant le terme demandé, le moteur classe les pages par ordre de pertinence, selon un ordre et un algorithme (basé sur certains critères de tri) qui lui est spécifique.

Le moteur de recherche effectue donc ses recherches sur des pages Web, alors que l’annuaire, pour sa part, vous proposera des sites Web. Là est toute la différence qui explique qu’il est absolument impossible de comparer les résultats fournis par les deux types d’outils.

Les moteurs de recherche les plus connus sont AltaVista, Google, AskJeeves, AllTheWeb, Bing et Yahoo Search. Au niveau francophone, Voila et Exalead sont parmi les plus efficaces.

Lorsque je crée un site Web, est-il automatiquement pris en compte par les annuaires et les moteurs ?

Non, absolument pas. Lorsque vous créez un site Web, vous êtes au départ inscrit dans aucun annuaire et sur aucun moteur de recherche. Il vous faudra donc faire la démarche d’inscription sur chaque outil disponible, en tout cas sur les principaux, pour que les internautes puissent vous y trouver.

Comment s’inscrit-on sur un annuaire ?

La plupart des annuaires fonctionnent de la même façon pour l’inscription : vous choisissez la catégorie dans laquelle vous désirez voir apparaître votre site, puis, sur la page correspondante, vous cliquez sur un lien, la plupart du temps appelé « submit », « add a site » ou « suggérer un site ». Vous êtes alors dirigé vers une page spécifique dans laquelle vous allez pouvoir décrire votre site : nom, adresse, descriptif, informations annexes, etc. Puis vous envoyez ces données au gestionnaire de l’annuaire. Celui-ci va ensuite venir voir votre site, le juger, et décider s’il l’accepte ou non. Le délai entre le jour où vous envoyez les données et votre éventuelle apparition sur l’annuaire (dans le cas où votre site est accepté) est généralement de plusieurs semaines. Les annuaires proposent de plus en plus des procédures payantes vous garantissant des délais de prise en compte, mais pas l’inscription de votre site.

Comment s’inscrit-on sur un moteur de recherche ?

L’inscription sur un moteur de recherche est fondamentalement différente du processus décrit pour un annuaire.Votre site peut être présent sur un moteur sans que vous ne fassiez rien. En effet, le robot a pu suivre un lien qui pointait vers votre page d’accueil puis indexer les pages de votre site « à l’insu de votre plein gré ». Mais, en général, on conseille plutôt aux Webmasters de demander l’indexation de leur site directement au moteur, ce qui est la plupart du temps bien plus rapide et plus fiable. Chaque moteur propose, sur sa page d’accueil, un lien, le plus souvent appelé « Add URL » ou « Add a site ». Par ce biais, vous pouvez indiquer au moteur l’URL de votre page d’accueil (http://www.monsite.com/). Le robot logiciel le prendra en compte et viendra ainsi indexer vos pages directement dans un délai allant de 2 jours à 1 mois (voire plus, parfois), pour les moteurs les plus courants.

S’inscrire, c’est payant ?

L’inscription était gratuite sur tous les annuaires et les moteurs de recherche les plus courants jusqu’à l’année 2001. Mais de nombreux outils de recherche proposent depuis la possibilité d’une prise en compte rapide payante de votre site (mais qui ne garantit pas toujours le référencement, le site pouvant toujours être refusé), mais la procédure normale et gratuite reste souvent valable. Les annuaires proposent une offre de soumission payante (quoique plutôt en voie de disparition). Certains moteurs (pas Google) proposent également une offre de référencement payant, n’offrant pas de garanties de positionnement dans leurs pages de résultats.

Combien de temps faut-il pour apparaître sur un annuaire ?

Pour les annuaires, c’est très variable, mais les délais vont de quelques jours à quelques semaines. Vous êtes généralement averti par E-mail si le site est accepté, mais vous ne le saurez pas s’il est refusé. Il faut donc vérifier cette inscription quinze jours à trois semaines environ après l’avoir demandée. Si votre site n’est alors pas présent dans l’annuaire, reformulez votre demande.

Pour les moteurs de recherche, il existe deux délais : celui entre le moment où vous avez suggéré l’adresse de votre site et le moment où le robot viendra « aspirer » la page correspondante. Il est généralement de deux jours à deux semaines. Mais, à l’occasion de cette première visite, le robot logiciel ne prend en compte que la page présente à l’adresse donnée. La sauvegarde du reste du site est programmée pour plus tard, dans un délai pouvant aller jusqu’à deux mois.

Le fait de s’inscrire est-il synonyme de prise en compte automatique ?

Pour les annuaires, non, loin de là. La plupart d’entre eux refusent plus de sites qu’ils n’en acceptent.

Pour les moteurs de recherche, on pourrait dire oui, mais certains, parfois très connus, ont une légère tendance à oublier de visiter votre site.

Dans tous les cas, une vérification manuelle de l’état d’inscription de votre site est absolument obligatoire pour les outils de recherche les plus importants.

Le descriptif du site pour les annuaires est-il important ?

Il est primordial. N’essayez jamais de tricher dans ce descriptif, n’en faites pas non plus une suite de mots clés sans intérêt, décrivez réellement le contenu du site avec des phrases contenant, si possible, des verbes. Attention : la plupart des annuaires se réservent le droit de modifier le titre et les commentaires que vous leur fournissez. Soyez heureux, ils ne touchent pas à l’adresse du site

Il parait qu’en payant, on peut être mieux classé sur les annuaires et les moteurs. C’est vrai ?

Effectivement, ce type de pratique commence à se répandre. Des sites comme Google, Overture ou Espotting font payer le placement d’une page dans leurs résultats : il s’agit de prestatations de « positionnement publicitaire ». Mais attention : vous apparaîtrez alors dans la partie « lien commerciaux » affichée dans les pages de résultats, pas dans la partie « Liens issus de l’index », parfois également appelés « liens organiques » ou « liens naturels »…

L’utilisation des logiciels et/ou des sites Web de référencement automatique est-elle nécessaire ?

Les logiciels et sites Web de référencement massif et automatique vous permettent d’inscrire votre site dans plusieurs centaines d’ »outils de recherche » dans le monde en quelques minutes, gratuitement ou pour quelques dizaines d’euros. Il traitent donc l’aspect quantitatif de votre référencement, mais en aucun cas l’aspect qualitatif. La meilleure des stratégies à adopter est d’effectuer un référencement manuel et très soigné sur certains annuaires et moteurs qui capitalisent plus de 95% des interrogations des internautes et de laisser faire les logiciels pour l’aspect quantitatif (des centaines d’autres outils représentant moins de 5% du trafic suscité par les interrogations des utilisateurs du réseau).

Dernier inconvénient des logiciels de référencement automatique : ils vous inscrivent sur certaines pages qui n’ont pour but essentiel que de récupérer votre adresse de courrier électronique pour vous envoyer des messages publicitaires par la suite. Ne soyez donc pas surpris d’en recevoir en masse pendant environ deux mois après l’opération. Bref, rien ne vaut un référencement manuel.

Référencer un site, est-ce suffisant comme méthode de promotion ?

Non, certainement pas. On est parfois un peu obnubilé par le référencement et on en oublie d’autre méthodes, complémentaires mais également importantes : l’échange de liens, les bandeaux publicitaires, les communiqués de presse, les articles dans la presse papier et électronique, etc. La promotion d’un site Web est un tout, le référencement n’en est qu’une partie.

Le positionnement, c’est quoi ?

Dans le domaine du référencement, le positionnement consiste à faire en sorte qu’un site Web, ou les pages qui le constituent, soit bien classé dans les résultats des outils de recherche (annuaire, moteur) pour un mot ou un expression donné.

Qu’est ce qu’une page satellite ?

Une page satellite est une page Web qui a été réalisée spécifiquement pour un mot clé ou une expression donnée, parfois même pour un moteur de recherche précis. Il s’agit d’une page, par exemple, proposant un logo, un texte, et une indication de type « Pour aller sur le site Machin, cliquez ici ». Et ce lien amène vers la réelle page d’accueil du site.
Les pages satellites sont cependant de moins en moins bien prises en compte par les moteurs de recherche, qui développent pour la plupart des logiciels de détection de ce type de page afin de les éliminer de leur index. Mais les pages satellites peuvent cependant encore être très utiles pour certains mots très particuliers, voire certains moteurs, au cas par cas.