TL;DR : La révolution de l’assurance automobile en France

  • Adieu la carte verte, bonjour la dématérialisation!
  • Le Fichier des Véhicules Assurés (FVA) simplifie les contrôles d’assurance.
  • Les conducteurs n’ont aucune démarche spécifique à entreprendre.
  • Le Mémo Véhicule Assuré remplace la carte verte durant le délai de mise à jour du FVA.

Quels changements pour les assurés avec la fin de la carte verte ?

À partir du 1er avril, la traditionnelle carte verte, symbole de l’assurance automobile, tire sa révérence au profit d’une solution entièrement dématérialisée. Cette évolution marque un tournant majeur dans la gestion des attestations d’assurance en France. Les forces de l’ordre pourront désormais consulter directement le Fichier des Véhicules Assurés pour vérifier la couverture d’un véhicule, une base de données à laquelle ils ont accès depuis 2019.

Pour les conducteurs, la transition devrait être transparente. Être assuré reste une obligation légale, mais les preuves tangibles de cette assurance évoluent. Le comparateur en ligne lesfurets précise que les assurés ne recevront plus de certificat papier à afficher sur leur pare-brise et ne seront plus requis de présenter un justificatif physique en cas de contrôle routier.

Toutefois, durant les 72 heures suivant une nouvelle souscription ou modification de contrat, le véhicule concerné ne figurera pas encore dans le FVA. Durant cette période, le conducteur devra présenter le Mémo Véhicule Assuré, un document numérique ou imprimable fourni par l’assureur. Ce mémo devra être conservé à portée de main, que ce soit dans le véhicule ou sur un appareil mobile.

Le FVA, comment ça marche ?

Le FVA est une base de données centralisée contenant toutes les informations relatives à l’assurance des véhicules en circulation en France. Les assureurs sont responsables de la mise à jour de ce fichier, et disposent pour cela d’un délai de trois jours pour déclarer toute nouvelle souscription ou modification de contrat.

En cas de contrôle, les forces de l’ordre vérifieront la couverture d’assurance d’un véhicule en consultant directement le FVA via un dispositif électronique. Ce système permet une vérification rapide et efficace, réduisant ainsi le risque de fraudes et simplifiant la vie des conducteurs en règle.

Pour plus d’informations sur ces changements, vous pouvez consulter l’article détaillé sur mobiwisy.fr.

Comment se préparer à cette transition vers le numérique ?

La transition vers la dématérialisation de l’attestation d’assurance ne requiert aucune action particulière de la part des conducteurs, à condition, bien sûr, d’être dûment assuré. Cependant, il est conseillé de s’assurer que votre assureur possède vos coordonnées à jour pour recevoir le Mémo Véhicule Assuré sans encombre.

Il est également judicieux de vérifier régulièrement auprès de votre assureur que vos informations sont correctement enregistrées dans le FVA. En effet, toute erreur pourrait entraîner des complications lors d’un contrôle routier.

Enfin, prenez l’habitude de conserver le mémo soit imprimé dans votre véhicule, soit sous forme numérique sur votre smartphone, notamment pendant les trois jours suivant la mise à jour de votre contrat d’assurance. Ainsi, vous serez toujours prêt à prouver votre couverture d’assurance en toute circonstance.

Le Mémo Véhicule Assuré, votre nouveau compagnon

Le Mémo Véhicule Assuré deviendra le document de référence pour prouver que vous êtes assuré, surtout pendant le délai de mise à jour du FVA. Assurez-vous de bien comprendre comment l’obtenir et le conserver, que ce soit en format numérique ou papier. Ce mémo jouera un rôle crucial dans la transition vers un système d’assurance automobile plus moderne et efficace en France.